TUTO La photo de nuit


  • Admin

    Hello,

    Je continue de reprendre ici les tutos que j’avais écrit dans le passé.
    Toujours la même formule : ne pas hésiter à compléter/commenter/corriger…

    Nous allons principalement parler ici de la photo sur trépied.

    Quel mode utiliser ? Quels réglages ?

    Mode A ou M.

    C’est vraiment l’occasion de quitter les modes tout automatique.

    Ouverture ?
    A priori une petite ouverture (f8, 11 voire 16 selon votre appareil ou plus précisément selon la taille du capteur).

    • Parce que l’on fait généralement des « paysages » et que l’on recherche la plus grande profondeur de champ possible.
    • Parce que les lumières (des lampadaires) se transforment en belles étoiles lorsque l’ouverture est petite (et inversement, avec une grande ouverture, elles se transforment plutôt en pâtés pas très esthétiques).

    Vitesse ?
    On s’en moque, le tout est d’avoir une bonne exposition.
    (NB : Je ne parle pas ici pour l’instant des photos de type “filés lumineux de phares de voiture”)

    En se remémorant que le calcul automatique de l’appareil va probablement trouver que la scène est sombre (normal c’est la nuit) et donc décider de sur exposer la photo, il faut prévoir une compensation d’exposition négative (-1 EV par exemple, à ajuster - Mais surtout à tester et à adapter en fonction du contexte car plusieurs lumières fortes dans la photo peuvent influencer le calcul de l’appareil…)

    Cf. le tuto sur les modes d’exposition si besoin…

    ISO ?
    A la valeur minimale de votre appareil. Car, étant donné que l’appareil est fixé sur pied, on se moque d’avoir une vitesse faible voir très faible, il n’y a pas de risque de bougé.

    Donc autant privilégier la meilleure qualité de photo en étant à la sensibilité minimum.

    Autres paramètres ?

    • La balance des blancs…

    Par défaut, en automatique, elle peut avoir tendance à être trop jaune à cause des éclairages.

    Tester les autres valeurs, ou se mettre en mode RAW pour pouvoir la changer a posteriori sur l’ordinateur.

    Mais attention, tous les rattrapages de BDB ne sont pas possibles en RAW. Si l’un des canaux (R, V ou B ) est cramé (ou bouché), il ne sera pas possible de rétablir complètement la BDB de votre choix (Cf. tuto sur l’histogramme).

    • Le stabilisateur (sur l’objectif ou le boitier selon les marques/modèles)

    A désactiver car inutile (bon maintenant, honnêtement, cela m’est arrivé plus d’une fois de ne pas le faire, y a pas mort d’homme….)

    • Le retardateur

    Le régler sur 2s, comme cela, la photo est prise 2 secondes après avoir déclencher et ainsi il n’y a pas de risque de faire bouger l’appareil lors de la prise de vue (on déclenche et on ne touche plus à l’appareil)

    Comment s’y prendre ?

    Comme d’habitude, ou presque :

    • L’appareil est fixé sur le pied.
    • On cadre
    • On fait la mise au point (bien vérifier ou passer en mise au point manuel car de nuit, l’autofocus peut avoir du mal ou ne pas y arriver du tout)
    • On déclenche ! 😉

    Quelle est la meilleure heure ?

    Si l’on veut un ciel bien noir, pas de contrainte.

    Sinon, entre le coucher du soleil et la nuit noire, c’est l’occasion d’avoir les lumières de la nuit, avec en prime un beau ciel bleu foncé.
    (ou plus rosé/orangé le matin au lever du soleil)

    Si l’on photographie des bâtiments (et notamment des bureaux), la meilleure saison est l’hiver, quand il fait nuit tôt, et que l’on peut faire des photos vers 18h/19h quand les lumières des bureaux sont encore éclairées.

    La photo de nuit autrement

    En mode plus réactif, on abandonne le trépied et :
    On reste en mode A en se mettant sur la plus grande ouverture de l’objectif
    Ou en mode S pour privilégier une vitesse min évitant les flous (notamment si l’on prend en photo une foule ou des gens qui bougent)

    On met toujours une petite compensation d’expo négative (à affiner selon l’ambiance/lumière du lieu…)

    On passe à la valeur max des ISO (du moins la valeur max exploitable réellement sur votre boitier) - ou en mode ISO auto.

    On remet la stabilisation et on enlève le retardateur ! 😉

    On évite les coins vraiment sombres…

    Et zou, on peut faire des photos à main levée ! Attention à la vitesse de prise de vue (qui est calculée, mais si elle est trop faible, ça va être flou…)

    Il faut donc faire le max pour être le plus stable possible : pas de photo à bout de bras

    Mais les bras bien calés contre le corps

    Respiration bloquée lors du déclenchement (pas de café, pas d’alcool 😉)



  • merci pour ces conseils 🙂

    @Gief-Kan a dit dans TUTO La photo de nuit :

    Respiration bloquée lors du déclenchement (pas de café, pas d’alcool 😉)

    La bière ne compte pas n’est-ce pas ?


  • Admin

    Ah, que ferait-on sans @Gief-Kan , notre sérial-tuteur :santa_tone2:


  • Admin

    @Narayama Jusque là, c’est de la republication de trucs écrits il y a un petit moment… j’ai d’autres projets en tête pour ici 🙂


Log in to reply