Bienvenue sur le Forum Regards Photo.

Liens rapides : s’inscrire / se connecter / parcourir le forum / lire l’aide

Vous trouverez ici un groupe et un espace accueillant pour partager vos photos, les critiquer, échanger et apprendre sur tout ce qui fait la photographie : le matériel, la technique, le post traitement, la retouche, les inspirations etc

Nous organisons aussi des sorties photo dans la vraie vie pour nous rencontrer, shooter et boire une bière.

Attention, Regards photo pourrait bien devenir votre deuxième maison !

Focus stacking



  • Ici.


  • Admin

    On a déjà discuté, mais sur ce style de photo, je voudrais bien savoir comment les mecs s’y prennent.
    Je ne parle pas de la technique du focus stacking en tant que tel.
    Mais sachant que pour faire un truc précis, comme c’est le cas sur ces photos, il faut forcément un pied, un rail millimétrique… et que l’opération nécessite au total plusieurs secondes sans que l’insecte bouge.
    Ca, ils font comment ???



  • @Gief-Kan a dit dans Focus stacking :

    On a déjà discuté, mais sur ce style de photo, je voudrais bien savoir comment les mecs s’y prennent.
    Je ne parle pas de la technique du focus stacking en tant que tel.
    Mais sachant que pour faire un truc précis, comme c’est le cas sur ces photos, il faut forcément un pied, un rail millimétrique… et que l’opération nécessite au total plusieurs secondes sans que l’insecte bouge.
    Ca, ils font comment ???

    Première remarque, l’auteur est français et vit à Gien. On peut peut-être lui poser la question.

    Par ailleurs, il faut bien un pied, mais pas besoin de rail millimétrique. On ne bouge pas l’appareil ; on ne fait que modifier sa mise au point. Certains appareils (au hasard le D850) permettent d’automatiser la procédure et de la rendre assez rapide. Enfin je crains que tous ces insectes soient morts.


  • Admin

    Pour le rail millimétrique vs variation de la mise au point : je ne suis pas totalement convaincu car la variation de map proche du rapport 1:1 génère un “focus breathing” important qui ne facilite pas l’assemblage du focus stacking.
    Qu’en penses-tu ?
    Et le focus stacking du D850 se fait sur combien de photo au max ?
    L’EM1 le proposait aussi en automatique, mais sur un nombre limité de photos (8 me semble-t-il ?), qui est en fait insuffisant pour un rendu comme celui des photos.

    Pour le dernier point, oui, j’ai aussi peur que les insectes soient morts 😞
    Mais malgré tout, ca doit être un boulot minutieux de “remise en forme” pour la photo, car j’ai constaté que les insectes morts se “ratatinent” assez vite (pour ne pas dire instantanément).


  • Admin

    Trouvé la réponse sur le nombre de photos possibles du D850 en focus stacking : ca n’est pas une limitation 🙂



  • @Gief-Kan a dit dans Focus stacking :

    Trouvé la réponse sur le nombre de photos possibles du D850 en focus stacking : ca n’est pas une limitation 🙂

    En effet. Par contre le D850 ne se charge pas de la fusion contrairement à ce que fait l’EM-1 si j’ai bien compris.



  • @Gief-Kan a dit dans Focus stacking :

    Pour le rail millimétrique vs variation de la mise au point : je ne suis pas totalement convaincu car la variation de map proche du rapport 1:1 génère un “focus breathing” important qui ne facilite pas l’assemblage du focus stacking.
    Qu’en penses-tu ?

    Je n’ai pas remarqué de problème, mais il est vrai que j’étais loin du rapport 1:1.


  • Admin

    @Brata Yes, fusion, mais sur un nombre encore plus limité de photos, avec un fort recadrage, et avec une image résultat en JPG only.
    La meilleure solution me semble être dans tous les cas le bracketing en RAW sur l’appareil, et le traitement/assemblage sur PC.



  • @Brata c’est démentiel !
    Au microscope pratiquement
    Mon ami olivier utilise la fonction automatique sur son olympus
    https://flic.kr/p/2kRfB1q
    .
    https://flic.kr/p/2kzh4Zy



  • @eriq13 a dit dans Focus stacking :

    @Brata c’est démentiel !

    En effet. J’aimerais bien avoir plus de détail sur le matériel et le logiciel de cette affaire.

    Mon ami olivier utilise la fonction automatique sur son olympus
    https://flic.kr/p/2kRfB1q

    C’est intéressant mais on voit bien que la finesse de rendu n’est pas la même.


  • Admin

    (Je me suis permis d’ajouter le tag “focus stacking” à ton post initial)

    J’ai refait quelques essais pour voir.

    #1
    1er essai en jouant sur la distance de mise au point (et en étant au rapport 1:1 sur la photo avec la MAP la plus réduite)
    Si l’on regarde la première et la dernière photo de la série, on voit bien la différence de cadrage du au focus breathing :
    Capture.JPG

    #2
    J’ai fait une série de photos (18) prise à f/3.5.
    Export JPG full résolution et tentative d’assemblage sous PS : Erreur, pas assez de mémoire pour terminer l’opération !
    (J’ai un PC avec 32 Go de RAM, juste C1 et PS d’ouvert)

    #3
    Nouvelle tentative sur la même série de photos en exportant les photos en 4K uniquement
    Résultat :
    F35PS.jpg

    On voit que ce n’est pas parfait (pas comme les photos du gars sur 500px, sur un sujet pourtant plus facile)
    Premier défaut du au focus breathing justement :
    dede479f-3c54-4f53-98ac-502edbf34923-image.png

    Deuxième défaut, on peut voir l’alternance de zones nettes/floues :
    1eb05ed5-03e4-49a6-83e6-ab6ad74d0976-image.png
    (j’imagine que cela serait assez moche sur les poils d’un insecte ce genre de transition)

    #4
    Autre tentative sur une série de photos (22 au lieu de 18, et prises à f/8 au lieu de f/3.5, pour voir si j’arrive à éliminer ces minis zones floues…)
    (fusion sur base d’export JPG 4K)
    F8PS.jpg

    Le petit défaut de focus breathing est moins visible.
    Et la netteté du bec me semble plus régulière :
    6395fc15-4c3d-4f96-92ec-de636aa4dc0b-image.png

    Du coup, cela signifie que :
    – le focus stacking en lui même fonctionne plutôt très bien (celui de PS en tout cas).
    – à grande ouverture, il faut vraiment prendre un plus grand nombre de photos avec un décalage de de map très très petit…
    – alors que si on ferme un peu plus, naturellement, on aura besoin de moins de photo. C’est logique mais je trouve que l’expérience permet de mieux se rendre compte de la finesse de décalage de map qu’il faut…

    #5
    Test d’assemblage avec Affinity.
    F8Aff.jpg

    Comparaison entre les 2 :
    – Les tâches sur le capteur sont amplifiées par Aff (en fait, dans le fond, il travaille peut être mieux puisqu’il les garde sur chaque photo, mais elles sont décalées du fait du focus breathing et donc cela génère une trainée…)
    – Le défaut de focus breathing sur la tête n’est pas tout à fait pareil et lorsque l’on regarde les détails à différents endroits, on voit bien que les algos sont différents, mais parfois c’est mieux d’un côté, parfois de l’autre. Il n’y a pas un nettement meilleur que l’autre selon moi.

    879c37b4-1526-4346-9b29-e01e9940fda2-image.png

    #6
    Le plus intéressant, le même test avec un rail (ou une simulation de rail car je n’ai pas de rail…) pour voir si l’on arrive à un rendu de meilleure qualité, en supprimant les artéfacts liés au focus breathing, sans en créer d’autres ?
    A suivre.



  • J’adore ton approche avec les mains de nos grands problèmes !


  • Admin

    #6 Résultat en essayant de faire simuler un rail à la mano… bah pas mieux (voir pire) !

    F8PS_Move.jpg

    Peut être que mon test est extrême, dans la mesure où l’écart de MAP entre la première et la dernière photo sur ma série est sans doute beaucoup plus importante que sur une tête d’insecte…


  • Admin

    @Brata a dit dans Focus stacking :

    J’adore ton approche avec les mains de nos grands problèmes !

    Le progrès passe par l’expérimentation, non ? 😄



  • @Gief-Kan a dit dans Focus stacking :

    @Brata a dit dans Focus stacking :

    J’adore ton approche avec les mains de nos grands problèmes !

    Le progrès passe par l’expérimentation, non ? 😄

    Mais absolument !


  • Admin

    @Gief-Kan a dit dans Focus stacking :

    focus breathing

    Euh… ces oiseaux, on en parle ou on fait comme si c’était des vrais beaux ?
    Sinon quand vous aurez la réponse du gars je serais intéressé de la connaitre 🍿


  • Admin

    @korbendallas a dit dans Focus stacking :

    Euh… ces oiseaux, on en parle ou on fait comme si c’était des vrais beaux ?

    Non, on n’en parle pas 😄
    J’attends que mes chats me ramènent une mouche pour avoir un insecte sous la main 🙂


Log in to reply