Parce que la photo c'est politique


  • Admin

    Un livre, Sexe, race et colonies, de Pascal Blanchard, sur le sujet des photos coloniales, et quelques articles sur le site de Libé (ici, ) qui propose une lecture du fait colonial à la lumière des photos érotiques/porno/… durant cette période, avec le contexte idéologique et politique associé. Quand le colonialisme n’est pas la seule conquête des territoires et leur exploitation, mais aussi l’exploitation les hommes et surtout les femmes qui les habitent.

    Quelques exemples des photos dont il est question

    text alternatif
    [«La séance photographique» de Jean-Louis Charbans, Sénégal, 1930. Le prétexte ethnographique permet de contourner la censure et de produire de la photographie porno-coloniale. «Chaque image peut avoir plusieurs niveaux discursifs, explique Pascal Blanchard. Il y a ce qu’elles montrent d’un soi-disant réel mais aussi le fantasme qu’elles véhiculent.» Photo Archives d’Eros]

    text alternatif
    [Soldats français harcelant une Algérienne (1954-1962) Photo d’archives d’Eros. Coll. Gilles Boëtsch. coll. Olivier Auger]