Noir et blanc, techniques


  • Admin

    Hello
    On a déjà du en parler 10 fois dans différents posts ou lors de sorties.
    Mais comment faites-vous vos noirs et blancs ?
    En tripaturant des photos, j’ai trouvé une nouvelle technique.
    Avant d’en dire plus, je soumets 2 photos, laquelle préférez-vous ? (d’un point de vue N&B)

    0_1504556092385_20170901_2034_P9010174-Modifier-Modifier_Web.jpg

    0_1504556100274_20170901_2034_P9010174-Modifier-Modifier2_Web.jpg

    C’est un post ouvert, donc n’hésitez pas à partager aussi vos techniques et vos rendus.
    (sauf s’ils sont protégés par un copyright bien entendu).



  • avis mitigé :
    pour la peau, grosse préférence pour la #2
    pour le reste (cheveux, absence de “voile atmosphérique”), c’est la #1 que je préfère

    si je devais faire un choix, j’opterai pour la #2



  • Le mec a trouvé direct la correction de voile par dessus un cut des noirs…
    c’est ça @Gief-Kan ? il a bon @tonton ?

    Je suis aussi de son avis j’aimerais bien un mix avec le visage orienté comme la 1 et le reste orienté comme la 2


  • Admin

    Comme ça @tonton et @uharn ?

    3
    0_1504558138114_20170901_2034_P9010174-Modifier-Modifier2_Web-2.jpg



  • Carrément! y’a de la puissance dans le regard et on est pas attaqué par le contraste moi j’aime!


  • Admin

    1 et 3 pour moi.



  • 1 et 3 aussi mais la texture de la 3 se rapproche plus de l’argentique, alors…



  • La 3



  • 3 😍 !!!



  • Je préfère aussi la n°3, plus équilibré sur mon écran qui n’est pas une référence.



  • C’est bien beau tout ça, mais la fameuse methode de traitement du coup?


  • Admin

    @uharn a dit dans Noir et blanc, techniques :

    C’est bien beau tout ça, mais la fameuse methode de traitement du coup?

    Il va vous demander de cotiser via une cagnotte pour la dévoiler 😄 ok ok je sors


  • Admin

    @uharn a dit dans Noir et blanc, techniques :

    C’est bien beau tout ça, mais la fameuse methode de traitement du coup?

    Ce soir devant le PC.

    @azeus tsssss



  • Préférence pour le 3 aussi… C’est pas facile un beau noir & blanc pour le portrait. Hâte de voir ta technique.


  • Admin

    Bon… voilà ce que je partage avec vous… étant bien entendu qu’il s’agit d’une méthode tout à fait artisanale et empirique que j’adapte à chaque photo selon le feeling du moment. C’est donc plus un squelette de méthode qu’une méthode aboutie.
    (et je parle là de traitement NB pour les portraits)

    • Tout d’abord, je fait un traitement de base en couleur sur la photo.
      – Ajustement d’ensemble sur LR (pour avoir une base équilibrée… donc si besoin, je récupère dans les ombres/noirs ou dans les HL, je peux réduire le contraste même de temps en temps, j’ajuste la BDB sur quelque chose de neutre/naturel). Si besoin, j’applique cela de manière locale.
      – Puis passage sur PS pour 1/ les retouches de peau (que je fais dans 95% des cas avec l’outil correcteur - je sais c’est basique) et 2/ un peu de dodge & burn.
      – Concernant le D&B, je pense qu’il y 1000 façons de faire. La mienne est d’ajouter un calque en mode “Incrustation” et d’utiliser un pinceau blanc ou noir avec un flux à 1%. J’essaye d’y aller soft, avec 2 objectifs : rattraper certains problèmes de la photo et surtout sculpter un peu plus la lumière en accentuant un peu certaines zone d’ombres ou de lumière. Une fois ce calque fini, je le duplique. Sur le premier, j’applique un filtre gaussien avec une valeur de 20 à 40, et sur le second, je réduis l’opacité sur une valeur entre 30 et 80%. Je règle ça à l’oeil pour ajuster le rendu à quelque chose qui me conviennent visuellement.

    • Puis j’attaque le NB proprement dit. Après avoir essayé plein de techniques différentes, j’ai maintenant une base fixe sous PS : utilisation de l’outil NB et en jouant sur les filtres de couleurs pour obtenir une base NB qui me conviennent.

    • Après pour ajuster le rendu, c’est là que ça se complique car selon la photo de départ et son équilibre de lumière, je peux utiliser différentes techniques, éventuellement en les combinant. L’enchaînement le plus courant est :
      – Application d’une courbe de transfert de dégradé (1). Ceci densifie assez nettement le NB, et si la photo est sombre à la base, cela peut être trop, du coup, je joue sur l’opacité du calque pour réduire l’effet.
      – Ensuite j’applique un coup de l’outil niveaux pour cutter les noirs (je remonte le niveau de sortie, la valeur pouvant aller de 1 à 15 je pense selon la photo), et parfois je joue également sur le niveau d’entrée des tons moyens.

    • Là ma nouvelle méthode (qui reste à expérimenter sur un nombre de photos plus important) consiste à :
      – Appliquer une courbe de transfert de dégradé inversée (c’est à dire du blanc vers le noir), mais avec une opacité très faible. L’effet est de réduire dramatiquement le contraste 😄 un pur bonheur pour moi. Mais je trouve que par rapport à un simple curseur négatif sur le contraste, le rendu est meilleur, bien moins fade.
      – Bien entendu, du coup, les noirs et les blancs sont dramatiquement gris, mais je trouve que l’on récupère plein de nuances dans les tons/gris intermédiaires. Et ça : j’❤ .
      – Pour revenir ensuite sur une photo plus contrastée (oui, quand même), j’applique une courbe en S avec un contraste moyen, puis avec les niveaux je redonne un peu de peps à la photo en jouant sur les niveaux d’entrées blancs/noirs.
      – Voilà ce qui donne la différence de rendu entre la photo 1 et les photos 2 et 3 (et la variation entre 2 et 3 est liée au niveau d’entrée du noir)

    • Enfin parfois j’applique une touche finale sur LR (oui c’est faisable aussi sur PS, mais tellement plus rapide sous LR… et puis ça ma plait comme ça, na !!)
      – Un peu de clarté (5 à 10, 15 dans des cas extrêmes)
      – Augmentation des blancs pour aller amener l’histo à droite si besoin et avoir les plus hautes lumières bien blanches (je dis bien les plus haute, je ne tasse pas l’histo à droite). Et je joue uniquement avec le curseur blancs, pas celui des HL qui remontent trop de pixels vers la droite généralement.

    • Diminution des noirs si besoin, pour avoir aussi les zones les plus sombres bien noires (et encore une fois, je parle bien des pixels extrêmes, pas d’un gros bloc)

    (1) J’applique parfois une variante : plutôt que de prendre le bête dégradé de base blanc/noir, je charge les dégradés “Virages photographiques” et j’utilise 1 des 3 premiers dégradés. Cela a deux effets : une coloration du noir et blanc (plus chaud), et une dégradé sombre/lumineux étalé différemment. Si je ne veux pas garder la coloration, je réapplique une conversion NB neutre par derrière. (NB : je sais que l’on doit pouvoir définir ses propres dégradés NB avec différents étalements du dégradés, mais je suis faignant et ces 3 là me conviennent très bien)

    Voilà.
    Sur cette base bien rodée (enfin pas encore la dernière variante, mais celle d’avant), il faut pour traiter la conversion NB… 1 à 2 minutes pour ajuster les différents seuils des outils présentés ici.
    Le plus long, c’est potentiellement le traitement initial de la photo couleur et les retouches de peau.

    Bon, et vous alors, quelles sont vos techniques NB ?



  • Salut,

    Merci @Gief-Kan d’avoir partagé ta méthode.

    Pour ma part je commence tout juste à me mettre plus sérieusement au noir et blanc. J’y vais vraiment au feeling, au cas par cas. Etant encore en phase d’expérimentation je ne pourrais partager une méthode bien rodée pour le moment, mais voici quelques indications générales de ce que je fais la plupart du temps.

    • Je fais le traitement couleurs en premier.

    • Pour enchaîner sur le noir et blanc, l’outil que j’utilise de mon côté sur un conseil de @Patosh, est le calque de réglage “mélangeur de couches” sous photoshop.
      Dans les propriétés du calque je coche la case “monochrome” puis je choisis une couche de couleurs de sortie (rouge, vert, bleu, etc.).
      Les couleurs sont affichées en valeur de gris (en % ).
      Exemple: en choisissant une couche de sortie bleue, la valeur bleue est sur 100% et les valeurs vert et rouge sur 0%. On peut réajuster les niveaux de gris en jouant sur les pourcentages des couches pour obtenir le rendu n&b souhaité.

    • Ensuite le calque de réglages “niveaux” peut être très utile pour régler l’intensité des tons foncés, moyens et clairs

    • Comme toi Gief, j’aime adoucir le contraste général de l’image. Mais j’utilise une méthode bien moins subtile que la tienne pour le moment. J’applique un calque gris sur mon image dont je diminue l’opacité. Cela a pour effet de donner un léger effet voilé que j’aime beaucoup, mais je manque encore de pratique pour doser parfaitement.

    • Enfin, je termine souvent sur lightroom pour deux dernières étapes:
      (i) ajouter un peu de netteté, et de clarté (je dépasse rarement 12/15 en clarté)
      (ii) intensifier les plus hautes lumières, localement au pinceau.

    C’est ma méthode actuelle et pour le moment, les noir et blanc que vous avez vu de ma part n’étaient pas faits sur cette base. Donc je partage avec vous un aperçu de mes plus récents n&b :

    0_1504689140258_n&b septembre 2017.jpg



  • Allo? ici “l’accro des shootings” comme je viens de le découvrir sur FB … (merci @Gief-Kan ) 🙂

    Merci pour ce post car je me posais des questions sur ce traitement. J’en cherche un sans y passer des heures et pour le moment, je traite mes photos uniquement avec LR, mais je suis preneur de conseils, comme d’habitude 🙂

    Voici ma derniere faire ce matin en 15 mns

    0_1504690428404_IMG_6850.jpg



  • @hdelion c’est très solide comme noir et blanc ! joli



  • Alors de mon côté, j’ai pas de trame spécifique, mais si un traitement me demande plus de 3/4 minutes. Je pars du principe que la prise de vue est ratée, et la photo part à la poubelle (j’ai des temoins 🙂 )

    Vos techniques sont donc trop compliquées pour moi 🙂
    .
    Contrairement à vous, je bascule en noir et blanc avant de commencer à traiter la photo. Ma seule constante est généralement un contraste assez fort (je commence à + 30 % et j’ajuste)

    0_1504716608346_1483728876119-img_6710.jpg

    0_1504716620934_1472414993625-img_7417.jpg


  • Admin

    Merci pour vos contributions !

    @Vince2485
    Je ne connaissais pas le mélangeur de couche en mode monochrome. J’ai l’impression que cela joue de la même façon que les filtres de couleurs de l’outil noir et blanc. Mais à expérimenter pour voir s’il y a des avantages à l’un ou l’autre des outils. Merci.

    @hdelion / @kermittou
    La partie pure NB dans PS est franchement à peine plus longue sous PS. Les explications sont longues, mais à faire c’est rapide. J’ai longtemps fait mes NB uniquement sous LR, et en jouant entre les différents curseurs et/ou courbe, on peut aussi passer quelques minutes à obtenir ce que l’on veut.
    @kermittou : pour moi, le fait d’y passer quelques minutes plutôt que 30 secondes ne signifie pas que la photo est ratée ou que je cherche à la récupérer. Il s’agit juste d’affiner le rendu que tu veux obtenir pour qu’il corresponde exactement à ce qu’il te plait. Tout comme lorsque tu fais un portrait, tu ne fais pas une photo et tu t’arrêtes mais tu mets un petit moment à trouver l’expression, le cadrage, etc qui te conviennent, non ?
    Mais je comprends ton point de vue 🙂