Pourquoi un zoom n'est pas la panacée